Charlotte Arnaud

scénographe

Après un BTS design d'espace à l'école Boulle, je rentre à l’ENSATT (Lyon) où je suis formée par, entre autres, Alexandre De Dardel, Denis Fruchaud et Alwyne De Dardel. Je suis beaucoup marquée par un travail avec Gwenaël Morin sur le théâtre en espace public, mené à partir des tragédies de Sophocle. Pour mon diplôme je travaille avec Anne-Laure Liégeois sur un spectacle déambulatoire, Procession, abordant la question des protocoles et des systèmes dans le théâtre.
La question de l’espace tient une place centrale dans mon travail en tant que question du contexte. Savoir d’où l’on parle avant de savoir ce que l’on dit. Je travaille depuis 2015 sur l’idée d’un théâtre vernaculaire. Cette question traverse mon parcours et c’est avec une approche documentaire que j'envisage le théâtre et la scénographie.

En 2015, je pars en Angleterre travailler sur des scénographies urbaines avec les architectes constructeurs Nicolas Henninger et Fred Kief de l’ex-collectif EXYZT. Ils m’apportent un regard nouveau sur la création collective et participative. Depuis mon retour en France en 2016, je rejoins le groupe d’artistes et de chercheurs GONGLE, qui me permet de poursuivre ma recherche de praticienne sur un théâtre vernaculaire, ancré dans le réel et pluridisciplinaire. Avec eux je participe à des créations mêlant sport et théâtre (Le Terrain des négociations, 2016 ; La cosmologie du cochonnet, en cours) ainsi qu’un projet foot-art-urbanisme, Le terrain, le joueur et le consultant (2018), qui m’amène vers un théâtre collectif, participatif et fortement territorialisé. D’autre part la compagnie Fictions Collectives aiguise ma pratique du théâtre documentaire, avec des spectacles déambulatoires racontant l’histoire de quartiers montreuillois (Les Déambulies 3 et 4, 2017-18) et la création Tant D’Harmonie (2018).
J’accompagne depuis 2 ans la compagnie La communauté inavouable, sur la création de Ses singularités, Fille de militaire / Chicago - Reconstitution et la tournée d’Un musée (de théâtre). Je dessine pour eux la scénographie de l’expositon Récits au musée.
En 2019 je rejoins le collectif L a c a v a l e pour la création du spectacle documentaire Les choses en face au Préau, racontant l'adolescence d'aujourd'hui avec des collégiens de Vire.

Mes expériences avec le collectif La Grosse Plateforme m’amènent à lier ces questionnements sur le théâtre avec sur la danse et le travail du corps. C’est dans ces collectifs d’acteurs et de danseurs que je trouve mes partenaires pour la création d'Anatomie d’une Playlist en 2019.

Créations La Grosse Plateforme :
Anatomie d'une playlist ; Mues ; Cosmos des Sommes

Contact :
charlotte.arnaud33@gmail.com
téléphone : +33(0) 6 59985643

Site Web:
charlotte-arnaud.tumblr.com