Les Planètes

Danse / Chant / Performance — La Ville en Feu

Résidences :

Carreau du Temple du 21 au 27 septembre
Les Hivernales du 16 au 24 octobre

Sortie de résidence aux Hivernales (Avignon) le 24 octobre

Les Planètes est une réécriture du poème symphonique homonyme de Gustav Holst, dansé, joué et chanté. À treize chorégraphes, metteur.euse.s en scène, plasticien.ne.s et interprètes, nous nous confrontons à l’œuvre symphonique et la réécrivons pour donner à entendre et voir ce qui résonne du cosmos en nous.

Création prévue Mars 2022.

Je veux chanter dans la crise mon propre manifeste Cyborg, un monde où les humains se transhumanisent sans quitter leurs corps, leurs sensations, leurs chairs, mais en quittant les vieilles idées. Ces vieilles idées selon lesquelles il y a des hommes et des femmes, de l'humain et du non humain, une faune et une flore, un ici et un ailleurs, un hier et un maintenant.
Louise

Ce projet, c’est d’abord pour sortir de notre vision terra-centrée. C’est pour ouvrir plus encore nos yeux, nos oreilles, nos corps, nos rêves… pour nous dilater dans l’Espace ! Que le « nous » devienne une créature interstellaire à part entière, qu’il devienne un lieu constitué d’organes chantants, de chairs extasiées et polymorphes. On y trouvera des matières qui suintent et qui vibrent, on y verra flou et on y vivra fou.l.le.s.
Maxime

Équipe :
La Ville en Feu et Matthieu Poli

De et avec :
Marius Barthaux, Maxime Bizet, Thomas Bleton, Louise Buléon-Kayser, Agathe De Wispelaere, Justine Dibling, Juliet Doucet, Giulia Dussollier, Jean Hostache, Myriam Jarmache, Simon Peretti et Garance Silve.

Soutiens :
Ce projet est soutenu par le Carreau du Temple, les Hivernales Avignon.

Contact :
lavilleenfeu@gmail.com

Crédits photo :
Simon Meheust et Arthur Silve.

Téléchargez ici le dossier du projet.